Accueil Economie Sud-Kivu: les fournisseurs et vendeurs des bétails dénoncent les taxes illégales exigées...

Sud-Kivu: les fournisseurs et vendeurs des bétails dénoncent les taxes illégales exigées par les chefferies

167

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT



Les membres de l’association des fournisseurs et vendeurs de bétails sur Pied au Sud-Kivu dénoncent ce qu’ils qualifient de tracasserie dont ils sont victimes de la part de certaines chefferies lorsqu’ils conduisent les vaches de la Ville de Bukavu pour Lugushwa en passant par Kamituga en territoire de Mwenga.

Lors d’un entretien avec Radio Maendeleo, ces derniers disent être victimes du payement des taxes qu’ils jugent d’illégales.

Parmi les chefferies qui le tracassent, ils citent Kabare, Ngweshe, Burhinyi, Lwindi ainsi que celle de Basile en territoire de Mwenga.

Le président de cette association Masheka Namufakage ajoute qu’ils sont même parfois incarcérés et leurs bêtes ravies lorsqu’ils s’opposent  au payement des taxes exigées par les chefferies ci haut citées.

Notre source cite par exemple 180 Vaches ont été saisie par la chefferie de Ngweshe et deux par celle de Basile. Masheka Namufakage sollicite l’implication personnelle du Gouverneur de province pour décanter cette situation.

« nous quittons la ville de Bukavu avec les vaches appartenant à nos boss mais une fois en cours de route, nous nous heurtons à plusieurs blocages. Nous savons que nous devons payer la taxe sur abattage et nous la payons régulièrement. Malheureusement, les chefferies aussi nous obligent de payer d’autres taxes. Les autorités devraient nous aider en réglementant la perception des taxes. Aussi, ils le font avec des contraintes car ils saisissent même des vaches et les gardent pendant beaucoup de temps, ce qui nous crée des manque à gagner », regrette-t-il.

En réaction, certains chefs des chefferies incriminés font savoir que toutes les taxes exigés à ces fournisseurs sont légales.

L’und’eux le chef de la chefferie de Ngweshe Sa Majesté le Mwami Ndatabaye Weza 3 précise que sa chefferie dispose d’une nomenclature de taxes de la province que doivent payer ces fournisseurs.

Selon le Mwami Ngweshe, toutes les taxes que ces derniers sont sommet à payer sont légales.

« nous avons des documents qui nous autorisent à percevoir ces taxes. Et même la nomenclature de la province le reconnaît… ce n’est pas la seule taxe que ces gens paient. Il y en a beaucoup et toutes sont légales », explique-t-il.

Signalons que dans une correspondance du 11 Septembre 2019 signée par le Président de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, il est interdit d’ériger des barrières sur la voie publique forçant la perception des taxes illégales.

Selon toujours cette correspondance, les taxes perçus par des  services déterminés sont payées aux endroits bien identifiés.