Accueil Securité RDC: dans son tout premier discours à la Nation, Félix Tshisekedi réaffirme...

RDC: dans son tout premier discours à la Nation, Félix Tshisekedi réaffirme sa détermination à éradiquer les groupes armés

183

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le Président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshisekedi a réaffirmé son engagement à lutter, sans merci, contre l’insécurité sur l’ensemble de la République et notamment à ramener la paix totale dans sa partie Est.

Pour y arriver, le chef de l’Etat s’engage à doter les FARDC et la police des équipements nécessaires pour mener les opérations de traque contre le groupes armés mais aussi en les mettant dans des conditions sociales et économiques favorables.

Publicité

Félix Tshisekedi l’a annoncé dans son tout premier discours à la nation à travers les deux chambres du parlement réunies en congrès depuis son investiture le 24 janvier 2019.

Dans ce discours d’environs 2h30’, le Chef de l’Etat a dressé le bilan des actions déjà menées autant sur le plan sécuritaire, des infrastructures et sur le plan socioéconomique en République Démocratique du Congo.

« malgré la persistance des tueries que nous déplorons dans certains endroits du grand nord, le bilan des offensives de nos forces armées est tout aussi satisfaisant depuis l’établissement de l’Etat-major avancé à Beni où la quasi-totalité des sanctuaires des ADF-MTM et des forces négatives ont été démantelées. Ce qui explique le changement des stratégies de l’ennemi en déroute, qui vient désormais s’en prendre aux populations innocentes dans les grandes cités urbaines y semant la mort et la désolation. Nous avons à faire à une guerre asymétrique avec des actes de terreur. Notre détermination est totale et sans failles pour les éradiquer… », rassure Félix Tshisekedi.

Il en a alors profité pour appeler les députés et sénateurs du Nord-Kivu à la responsabilité pour, d’une par collaborer avec les forces armées et de sécurité et d’autre part sensibiliser la population afin que ce groupe résiduel des terroristes soit traqué jusque dans son dernier retranchement.