Accueil Societé Walungu-Kaziba: environs 10 000 habitants du groupement de Kashozi n’ont pas accès...

Walungu-Kaziba: environs 10 000 habitants du groupement de Kashozi n’ont pas accès à l’eau potable

215

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Les habitants des villages de Bushura, Kasheke, Igohwa et Cimboga en groupement de Kashozi à Kaziba en territoire de Walungu demandent aux autorités à tous les niveaux de leur venir en aide en construisant des sources d’eau potable dans leur entité.

Ceci dans l’objectif de pallier à la pénurie d’eau observée dans ces milieux depuis plusieurs mois.

Selon ces habitants qui ont contacté l’un de nos radios clubs de l’axe Kaziba, leur entité avait été alimentée en eau potable par certaines organisations humanitaires mais jusqu’à ce jour la majorité de la tuyauterie est devenue vétuste et l’eau ne coule plus.

Pour avoir de l’eau potable ces habitants indiquent  qu’ils traversent de longues distances.

Le président de la société civile sous noyau de Kashozi Lando Murhesa confirme cette information.

Il indique que cette situation pousse déjà certains habitants à utiliser l’eau des rivières pour leurs besoins avec tout ce que cela comporte comme dangers sur leur santé.

La probabilité d’attraper des maladies d’origine hydrique est grande, à en croire le président de la société civile sous noyau de Kashozi joint au téléphone.

« normalement la population du groupement de Kashozi en territoire de Walungu souffre de la carence de l’eau potable suite à l’augmentation du nombre des habitants dans cette partie de la province du Sud-Kivu. Non seulement la tuyauterie est vétuste mais aussi le nombre d’habitants a fortement augmenté. Alors cette situation fait à ce que l’eau ne coule plus des robinets de la place. Et même dans d’autres villages comme Muchingwa, les habitants n’ont pas accès à l’eau potable. Nous demandons aux autorités et aux organisations humanitaires de nous venir en aide car les risques d’attraper les maladies d’origine hydrique sont visibles », alerte-t-il.

Signalons que le groupement de Kashozi compte plus de 10 000 personnes en provenance de différents endroits de la province du Sud-Kivu, a en croire notre source.