Accueil Societé Bukavu: des maisons fissurées aux abords du collecteur Kawa; un véritable danger...

Bukavu: des maisons fissurées aux abords du collecteur Kawa; un véritable danger ignoré

223
Pont jeté sur le collecteur Kawa derrière l'OCC désormais inaccessible. La servitude qui y conduit emportée par les eaux depuis un mois déjà.

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Plusieurs maisons construites de part et d’autres du collecteur Kawa dans les communes d’Ibanda et de Kadutu jusqu’à la place de l’indépendance sont fissurées et présentent un danger d’écroulement.

Le constat est d’un reporter de Radio Maendeleo au cours d’une descente effectuée sur place vendredi 24 janvier 2020.

Selon les habitants rencontrés sur place, les eaux des pluies et autres eaux usées qui coulent dans ce collecteur emportent tout sur leur passage et arrivent jusqu’au-delà du lit du collecteur Kawa.

Ils précisent que même les matériels de grand tonnage et les murs qui constituent la limite de ce collecteur ne résistent pas à la pression des eaux surtout lorsqu’il a plu dans les hauteurs de la ville de Bukavu notamment à Cimpunda et Camp TV mais aussi dans les territoires de Kabare et Walungu.

Les mêmes habitants précisent que leurs maisons sont souvent inondées et la circulation coupée sur différents ponts jetés le long de ce collecteur et la communication entre la commune d’Ibanda et celle de Kadutu est difficile en passant par ces différents ponts.

Pour l’instant, le pont jeté sur le collecteur Kawa derrière le bureau de l’Office Congolaise de Contrôle, OCC est inaccessible et plus de 100 ménages habitants des avenues Industrielle et Bugabo II ne savent plus se communiquer.

La cheffe de quartier Nkafu dans la commune de Kadutu Christine Azanga Matazi qui est arrivée sur le lieu pour constater les faits, demandent aux autorités de s’investir pour sauver ce qui peut encore l’être en construisant de manière durable ce collecteur.

« nous sommes arrivés sur le lieu pour nous rendre compte de la situation. Non seulement les maisons sont fissurées mais aussi le danger est permanent car elles peuvent s’écrouler à tout moment. Nous avons reçu le rapport que lorsqu’il pleut, les eaux montent jusqu’à atteindre même les maisons placées plus haut et c’est un danger. Vous voyez vous-même que le pont ici derrière le bureau de l’OCC est presque plus inutilisable car la servitude qui y conduit a été endommagée et complètement touchée par les eaux. Heureusement que nous venons de trouver un compromis avec les habitants afin qu’ils se cotisent et tenter de construire un pont provisoire en attendant les grands travaux. Nous demandons aux autorités de trouver des solutions en ce qui concerne ce collecteur », plaide la cheffe de quartier Nkafu.

Christine Azanga donne un délai de cinq jours aux habitants qui ont drainé les déchets de leurs toilettes à l’intérieur du collecteur Kawa de commencer par les évacuer avant que les autorités ne s’en chargent conformément à l’arrêté du gouverneur de province portant assainissement des agglomérations urbaines et rurales du Sud-Kivu.

A gauche l’image de l’atelier de l’OCC détruit par les eaux.
A droite le bureau de l’OCC dont un partie et inutilisable car envahie par les eaux
Ph Radio Maendeleo

Les habitants de leur côté regrettent de voir que plusieurs autorités sont passées sur place pour constater la situation mais aucune d’entre elles ne s’est prononcée quant à ce. Ils appellent les uns et les autres à la prise de conscience afin de trouver des solutions à cette situation qui risque d’endeuiller la ville si rien n’est fait.

Etienne Mulindwa