Accueil Securité Sud-Kivu/Maniema: plus de 10 000 déplacés de guerre en situation difficile à...

Sud-Kivu/Maniema: plus de 10 000 déplacés de guerre en situation difficile à Wamaza, Fizi et Kasongo

154

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


La Mutuelle des Ressortissants de la province du Maniema Murema en sigle résidant à Bukavu plaide pour une assistance humanitaire d’urgence en faveur des déplacés qui ont fui les affrontements entre les Forces Armées de la République et les Mai mai à Kabambare.

Ces déplacés se retrouvent actuellement à la limite entre les deux territoires.

Dans ce communiqué rendu public et déposé à la rédaction de Radio Maendeleo, cette structure signale que depuis plus d’une semaine, trois cas de décès d’enfants sont déjà signalés à Wamaza, à la limite entre le territoire de Fizi au Sud-Kivu et la province du Maniema.

Ici, plus de cinq mille personnes  passent la nuit à la belle étoile à la merci des intempéries à en croire le président de la Mutuelle des Ressortissants de la province du Maniema, Albert Bushiri Matenge.

Il renseigne que sept autres cas de décès d’enfants sont rapportés à Kopakopa, une entité située entre Salamabila et Wwamaza où sept mille personnes déplacés passent des journées sans assistance.

Le président de la MUREMA Albert  Bushiri Matenge plaide pour une assistance humanitaire urgente à ces déplacés avant que le pire n’arrive.

« nous avons des images alarmantes qui nous montrent comment les populations sont en débandade. Elles fuient certaines vers le Sud-Kivu et d’autres vers Wamaza et Kasongo. Il y des déplacements massifs et on enregistre déjà des morts et des cas de viols… l’urgence s’impose… nous voulons la paix oui et l’élimination de tous ces groupes armés mais toute guerre a toujours des conséquences humanitaires. Nous demandons à l’Etat et tous ses partenaires comme la MONUSCO, le Comité International de la Croix Rouge OCHA et bien d’autres qui interviennent dans l’appui aux personnes vulnérables de venir en aide à ces personnes », plaide-t-il.

Signalons que cette situation a également affecté les habitants vivant sur l’axe Karompo-Rudika dans le territoire de Kasongo à environ 460 kilomètres du territoire de Fizi. Ces derniers ont également déserté leurs villages, conclut le président de la MUREMA.